A toolbox for everyone


#1

Salut à tous !

Ma première impression sur la toolbox, et cela s’explique par son origine; est qu’il semble qu’en terme de jargon, de catégorisation, de contenu, elle soit pour une communauté trop spécifique par rapport à ses ambitions assez universelles.

Effectivement, il semble que tout cela convienne parfaitement pour une communauté technophile, de la civic tech, du milieu institutionnel, moins pour tous les autres usages.

Contenu :

Il manque a mon sens tout un tas de solutions opensource pour d’autres aspects du quotidien : Outils pour système de médias open source, livraison, open architecture, bricolage, jardinage etc…

Catégorisation :

Je me suis retrouvé bloqué dans mes recherches pour des cas précis : je cherchais à comparer des ouils de pad et d’écriture collaborative, j’ai difficilement réussi à tout réunir sur une requète, alors qu’il s’agit d’un groupe d’outil assez distinctif

J’ai voulu mettre un outil en ligne “Mastodon”, c’est clairement un réseau social. On me proposait des cas d’usage, le terme réseau social ne remontait pas. D’ailleurs, on ne peut qualifier les outils que par cas d’usage, pas par nature, typologie d’outils.

Cas d’usage.

Cela semble ambigu : QUand on clique sur un terme on comprend effectivement que l’on tombe sur des listes de plateformes qui utilisent ces outils. Par contre, on sent que cela ne répond pas à un autre besoin de recherche : quel outil pour quel usage ?

En somme, je pense qu’il peut être intéressant de réflechir à comment améliorer la plateforme pour qu’une personne non initiée puisse facilement trouver des outils, ou des communautés pour répondre à ses propres besoins, ou aux besoins de sa communauté.


Le débat argumenté: principal "call to action" de la Toolbox? / Argued discussion: main call to action for the Toolbox?
#2

Première proposition : Un scénario pour guider tout type d’utilisateur

Vous êtes :

• Un individu
• Une organisation
• Une entreprise

Vous cherchez :

• Une communauté

  • liste des communautés
    • Un outil
  • D’écriture collaborative
  • Un réseau social
  • Un outil de vote en ligne
    etc…

#3

#4

C’est marrant, effectivement Frama a fait sa toolbox, et effectivement, on peut voir un mode d’organisation du contenu dont on devrait je pense s’inspirer (
S’informer
S’équiper
Se cultiver
S’entourer

En voit bien le côté accessible de ce type de classification


#5

J’aime bien aussi l’attention particulière qui a été portée à la pédagogie. Par contre Framalibre va au-delà du logiciel, d’où “s’informer” (texte), “se cultiver” (médias) et “s’entourer” (organisations). La Toolbox correspond à “s’équiper”.

J’avais pensé lors de la conception de la Toolbox à une liste de “meta-tags” à afficher en home (Collaborate, Communicate, Consult, Create, Decide, Engage, Learn, Manage, Model, Organize, Publish, Visualize…) qui auraient renvoyé ensuite vers des tags classiques, ce qui aurait pu ressembler à ce que tu dis. On s’est orienté par la suite vers les bulles qui reprennent simplement les tags de description des outis et cas d’usage.

Les verbes d’action ne sont pas la meilleure façon de décrire un outil, les tags ont l’avantage d’être plus précis et de faire référence à des fonctionnalités d’un logiciel, ce qui permet de le différencier facilement avec un outil similaire malgré des similarités par ailleurs.
Par exemple le verbe “écrire” pourrait servir à classer aussi bien un logiciel comme LibreOffice Writer que Framapad, alors qu’ils correspondent à des usages (et donc des tags) bien différents.


#6

Let’s move the discussion to English in order to bring our international friends into this debate, which is about making this platform a toolbox for a mainstream audience and not just civic tech specialists.

A few days ago Johan Groenen asked very important questions on Twitter:

What is the OGP Toolbox, why would I use it? What does it solve? Who do you want to connect to whom/what?

As I explained here, at the beginning the OGP Toolbox was just a French code.gov. Then it became an OGP project, to help member states of the Partnership to commit to their national actions plans (on transparency, open data, access to information, etc.) by providing tools supporting that effort.
So its first purpose is to solve problems in the OGP ecosystem. But it’s actually much broader than that, since digital tools used in the OGP are mostly the same used in any kind of civil society organization, local administration, citizen initiative, etc.

Which is why we also need to think about the interface, and ways to adapt to different audiences (maybe one frontend made for the OGP ecosystem, another for g0v, etc.). We’re discussing this specific subject here.

What do you guys think?


How to use the OGP Toolbox for your own project?